Quelle est la meilleure assurance perte d'exploitation ?

Perte d’exploitation

En cas de sinistre important, l’entreprise perd non seulement une partie de ses biens immobiliers (couverts de l’assurance de l’inventaire du commerce) mais également une partie de son chiffre d’affaire si elle ne peut plus continuer à travailler.

Les risques assurés sont les mêmes que dans l’assurance de base (feu, eau, vol, etc…) à la différence que la perte d’exploitation remboursera en lieu et places des objets endommagés ou volés, la perte du chiffre d’affaire.

Exemple :

Une menuiserie subi un incendie qui endommage tout son stock, elle n’a plus de bois pour travailler et toutes ses machines sont hors service. L’assurance commerce va bien sûr l’indemniser afin qu’elle rachète tout ce matériel, toutefois ce dernier n’est pas livrable avant deux mois.

L’entreprise ne peut donc plus produire mais doit toutefois continuer à payer ses charges (loyer, salaires, etc…). Elle subit donc une perte de son chiffre d’affaire qui sera remboursé au prorata. Si la menuiserie réalise un chiffre d’affaire de CHF 1’000’000.- par an, l’assurance lui remboursera CHF 83’333.- correspondants aux deux mois d’inactivité.

N’oubliez jamais la perte d’exploitation car le chiffre d’affaire est quelques fois plus important que l’entier de son inventaire (entreprises de services, informatique, avocats, consultants, etc…)

Prestations de l’assurance perte d’exploitation

  • Produit résultant de la vente des marchandises dont il est fait commerce
  • Produit résultant des services fournis
  • Produit résultant de la vente des biens fabriqués
  • les dépenses spéciales, qui sont dues à l’événement dommageable, qui sont nécessaires pour maintenir l’exploitation à son niveau probable pendant la durée de l’interruption

L’aide du courtier

Il existe différentes formes de couvertures et de restriction en fonction de l’assureur choisi, demandez-nous conseil gratuitement pour en savoir plus ou demandez une offre en ligne.

Rechercher